C’est quoi les badges ?

Il y a bien longtemps que les gens affichent des insignes ou des messages sur leurs T-shirts.
L’apparition des badges remonte au début de l’ère de la révolution industrielle c’est-à-dire au XIXe siècle.
Les hommes politiques ainsi que les militants en portaient très fréquemment sur eux ,afin de permettre de donner plus d’ampleur à leur message politique.
badge carter
En plus de 200 ans les badges n’ont toujours pas pris une seule ride, et ce support s’applique toujours à un très grand nombre de messages.
 badge the push
Outre les partis politiques que nous avons déjà évoqué, bien d’autres secteurs ont été séduits par ce petit objet rond et rigolo, à la si grande portée publicitaire.
Les artisans, l’industrie de la restauration, l’industrie du tabac, les fabricants de voiture, etc. sont autant d’entreprises qui ont succombé à la folie du badge.
Le monde de la musique a lui aussi particulièrement marqué les badges, et vice-versa. Les punks et les rockeurs étaientt d’ailleurs très friands de badges qu’ils portaient sur le blouson en cuir noir. C’est d’ailleurs pour cela que de nombreux groupes décidèrent d’inscrire leur nom sur les badges, Pink Floyd étant peut-être les plus connus d’entre tous.
Les compagnies de disques elles aussi ont utilisé les badges, mais cette fois-ci pour faire connaître non seulement les artistes, mais aussi les albums ainsi que leurs propres sociétés.
L’industrie du badge a également connu d’autres initiatives un peu moins glorieuses, comme par exemple lorsqu’un artiste décida de réaliser des badges à la base d’une peinture (intitulée “bullet”) célébrant l’assassinat de JFK. Malgré ce mauvais goût, ce match s’arrache aujourd’hui entre 100 et 200 $ lors des ventes aux enchères.
Lorsque l’on sait que le badge “Voodoo Lounge” des Rolling Stones ne se vend en moyenne qu’à 80 €, on peut se dire que ce n’est pas forcément les badges les plus importants qui se vendent le plus cher.
Ceux que vous trouverez chez BADGES A GOGO seront heureusement bien moins chers… 🙂